Proie Dunoir

Ça y est, ma petite Proie a sa propre page sur le blog... Parce que... eh oui, elle fait parler d'elle !



Âmes sœurs

My name is Dunoir. Proie Dunoir. Laissez tomber : private joke.
Qui je suis ? La nouvelle recrue du B.A.S., la banshee de service. On m'a engagée pour botter les culs des méchants qui hantent les rues de Rédemption. Sauf qu'entre les monstres mythiques, les divinités en goguette, les vampires crétins et les Puissances qui se bousculent au portillon, je ne sais plus où donner de la tête.
Alors, quand en plus la Famille (la mienne, sinon ce ne serait pas drôle) s'en mêle, j'ai bien besoin de mes collègues Lucrèce et Leyhan pour y mettre un peu d'ordre. Sans oublier Jack, le loup. Mon âme-sœur, parait-il.Je vous ai déjà parlé de mon âme ? Y a moyen d'écrire tout un roman sur le sujet. Ah ! Mais attendez... Bref, y a des jours comme ça où on se dit qu'on aurait mieux fait de se casser la jambe au saut du lit !

 Proie Dunoir a sa propre page sur Babelio, Livraddict, Booknode... N'hésitez pas à y laisser des commentaires si le livre vous a plu. Le mot d'ordre ? Éclatez-vous !

Aude Réco / Ecrire, illustrer, créer :

Proie Dunoir n'est pas de ceux qui se laissent marcher sur les pieds ni dicter leur conduite. Elle fonce dans le tas, pieu rétractable à portée de main, et elle défonce les serrures à coups de cris (si c'est pas la classe internationale, ça ?).

 Plumes Sauvages :
 
J'ai particulièrement apprécié que ça envoie du steak sans se prendre au sérieux, mais sans non plus prendre les lecteurs pour des imbéciles. Je me suis amusée tout au long de ma lecture.

Il y a juste la toute fin qui m'a fait un gros pincement au cœur. Quand même.

Pourtant ce roman ne se limite pas à leurs enquêtes surnaturelles.
Car l'auteure sait tisser la trame de son récit telle l'araignée tisse sa toile.
Les mailles se resserrent autour de Proie au fil des enquêtes. Tout semble vouloir la rapprocher de son passé et des sombres secrets qui y sont enfouis.


Dès le début, je me suis retrouvée scotchée à la liseuse. Le ton du récit, écrit à la première personne, est direct, plutôt enjoué, voire même cynique et teinté d’une bonne dose d’humour, toujours vivant et crédible. Car, Proie Dunoir est un sacré personnage !

Le Livre-Vie

Mais quelle que soit la situation, elle garde un sens de l'humour génial ! Je n'ai pas arrêté de rire comme une idiote en essayant de ne pas faire trop de bruit parce que sinon, j'allais me faire remarquer au boulot.

Et sur la page d'Amazon, les lecteurs semblent bien apprécier, eux aussi :

Bref, ça se lit comme du petit lait et ça détend les zygomatiques !
 et
Les affaires sont rondement menées et chacune apporte son lot de découvertes sur la ville, sur le passé de Proie, sur ceux qui l'accompagnent dans ces aventures. Bref on ne s'ennuie pas, d'autant que le texte est teinté d'un humour piquant avec un petit côté "Once upon a time".
et
Court roman bien pulp ! Narration première personne, ton caustique et humour noir de l'héroïne, rebondissements face à des forces du Mal de plus en plus nombreuses... Un vrai régal pendant que je faisais mon NaNoWriMo !






2 commentaires:

  1. Lu! Et adoré! J'en ai fait une Chronique de la liste noire des livres interdits:
    http://lelivrevie.blogspot.fr/2016/02/proie-dunoir-gaelle-k-kempeneers.html

    RépondreSupprimer

Mois de septembre

C'est la rentrée ! Les gremlins rentrent à l'école et, moi, je profite de mon dernier mois à mi-temps. J'ai deux-trois object...